Vous êtes ici

Génie végétal en rivière de montagne - De la théorie au cas pratique

Journée technique Geni'Alp - Chantier pilote sur la petite Gryonne à Villars sur Ollon (Vd)
Le 5 juillet 2012 à Ollon (Suisse)

L’atteinte du bon état écologique nécessite de conserver des zones de mobilité pour les cours d’eau afin notamment de restaurer le transport solide au sein de l’hydrosystème fluvial. Toutefois, compte tenu des différents enjeux socio-économiques en présence, il est parfois important de protéger certains secteurs contre l’érosion.

En rivière de montagne, les techniques lourdes (enrochement, recalibrage, bétonnage, endiguement) sont le plus souvent utilisées alors qu’il existe des alternatives dites « douces », plus respectueuses sur le plan environnemental et paysager et généralement moins coûteuses : les techniques de génie végétal.

Cette journée technique est la troisième et dernière du cycle de formation du projet « Géni’Alp » (Interreg IVA France-Suisse) dédié à la thématique du génie végétal en rivière de montagne. Après avoir abordé les clés d’identification des principales espèces et groupements végétaux structurants des ripisylves alpines, évalué les capacités de ces espèces végétales à être intégrées dans une technique végétale particulière en 2010 puis avoir traité des techniques de génie végétal et des techniques mixtes en 2011, il s’est ici agi de présenter de nouveaux retours d’expérience sur le génie végétal en rivière de montagne.

Pour en savoir plus :

  • le site du projet : www.geni-alp.org.
  • le site dédié à l'ouvrage technique "Génie végétal en rivière de montagne - Connaissances et retours d'expériences sur l'utilisation d'espèces et de techniques végétales : végétalisation de berges et ouvrages bois" : www.geni-alp.org/ouvrage

Objectifs :

  • Présenter et promouvoir les techniques de génie végétal envisageables dans le cadre de travaux de protection de berges en rivière de montagne,
  • Informer sur l’existence de spécificités techniques utilisables sur des cours d’eau à forte pente,
  • Valoriser les chantiers pilotes réalisés dans le cadre du projet Géni’Alp.

Contenu :

Cette journée a fourni des éléments de connaissance sur la réalisation d’ouvrages de génie végétal utilisant différentes techniques novatrices ou peu connues par les acteurs de l’eau en France et en Suisse.

À travers des éléments théoriques et pratiques et de visites de terrain, il s’est agi de fournir aux participants des clés de réalisation d’ouvrages en génie végétal dont la réussite est dépendante de nombreux paramètres (choix des techniques utilisées, agencement, dimensionnement, adaptation aux, conditions stationnelles…).

Porte documents public

Mots clés