Vous êtes ici

Ma rivière sèche, je vais sur « En quête d'eau »

Dôme Aval Services Departement Drôme

En quête d’eau est un programme de sciences participatives qui vise à améliorer la connaissance de l’écoulement de nos cours d’eau.

Des dispositifs de suivi hydrologiques importants mais insuffisants pour couvrir l'ensemble du bassin versant, sur toute l'année

La région AuRA dispose de différents dispositifs de suivi hydrologique parmi lesquels :

  • 178 stations hydrométriques utilisées dans l’analyse périodique de la situation hydrologique (30 % des zones de gestion sécheresse sans station hydrométrique) ;
  • 376 stations ONDE (30 par département) (15 % des zones de gestion sans station ONDE et 50 % avec moins de 3 stations).

Ces dispositifs sont efficaces pour estimer les grandes tendances d’évolutions (inter et intra annuelles) de la situation hydrologique, mais ils souffrent de certains biais ou limites.

Stations hydrométriques :

  • Elles sont pour la plupart situées sur des axes principaux avec des écoulements permanents et ne représentent pas ou peu l’état du petit chevelu dominant en termes de linéaire et à fort enjeu en termes de biodiversité ;
  • Leurs courbes de tarage ne sont pas toujours adaptées pour la mesure des faibles débits.

ONDE :

  • Le réseau a été conçu selon certains objectifs de représentativité (sensibilité hydrologique, stations témoins, sensibilité naturelle ou plus ou moins accentuée par les prélèvements/usages). Sa représentativité n’est donc que relative et le nombre limité de stations ne permet pas de couvrir toutes les situations et de répondre à toutes les problématiques de gestion ;
  • Les tournées systématiques, une fois par mois (autour du 25 de chaque mois) de mai à septembre, peuvent être insuffisantes pour rendre compte de la situation.

Il y a donc un besoin largement partagé, et souligné dans le rapport récent du CGEDD sur la gestion de la sécheresse, de compléter la couverture spatiale et temporelle des connaissances sur l’hydrologie des cours d’eau, en particulier en saison « sensible », pour mieux les mettre en lien avec les activités humaines.

Certaines collectivités étudient actuellement la mise en place d’un réseau de suivi des écoulements sur leur territoire.

Une solution « En quête d’eau »

« En quête d’eau » est un outil développé et mis à disposition par l’Office Français de la Biodiversité (OFB) visant à améliorer la connaissance de l’écoulement des cours d’eau, en particulier sur les périodes où la pression sur la ressource est la plus forte avec des risques de dégradation de la biodiversité des milieux aquatiques. Ce programme instaure une démarche fédératrice, inspirée du concept des « sciences participatives », capable d’associer, dès l’amont, les acteurs concernés par la surveillance des cours d’eau et des contributeurs volontaires.

Ce programme est installable sur tout téléphone portable, après ouverture d’un compte par syndicat, association (naturaliste, AAPPMA) ou riverain.

Il permet enfin de quantifier le niveau d’écoulement sur la base d’une grille d’expertise commune de l’écoulement.

Contribuez vous aussi au réseau en partageant vos observations : jeparticipe.enquetedeau.eaufrance.fr

 

On vous en parle dans une prochaine Pêche en ligne!

Mots clés