Pêche en ligne - Présentation des travaux d'effacement du seuil de l'Aumône - 1er avril 2021 à 10h

Seuil de l'Aumône - SMIAC

Pascal GRILLET, adjoint technique au Syndicat Mixte Interdépartemental d'Aménagement du Chéran (SMIAC), propose une pêche en ligne pour présenter le projet de restauration de la continuité écologique d’une portion du Chéran en Haute-Savoie. Historique du territoire, concertation, études, aspects administratifs et financiers, déroulement des travaux et premiers résultats du suivi écologique : découvrez toutes les étapes de ce projet derrière votre écran.

Plus d’informations sur le projet

Contexte

La continuité écologique ayant été rétablie en 2016 par le SMIAC sur les autres ouvrages du bas Chéran après l’effacement du seuil Nestlé et la restauration de la franchissabilité piscicole du seuil d’Alby, le  SMIAC a  souhaité restaurer la continuité écologique sur le Chéran au niveau du seuil de l’Aumône conformément  aux objectifs du SDAGE 2016/2021.

Les travaux de restauration de la continuité écologique du seuil de l’Aumône ont démarré le lundi 17 aout 2020, mais les premières réflexions autour de ce projet remontent à 2012.

Ils prévoyaient la déconstruction totale du seuil de l’Aumône et de ses annexes (ancienne pisciculture et prise d’eau des tanneries BCS) et la restauration écologique des berges du Chéran.

Le seuil de l’Aumône constituait le dernier ouvrage impactant la continuité écologique (continuité sédimentaire et piscicole) à l’aval du seuil naturel de Banges. Ce seuil était situé dans un secteur restreint et contraint du Bas-Chéran avec plusieurs infrastructures implantées dans le lit majeur dans le même périmètre :

  • La STEP de la Ville de Rumilly que gère aujourd’hui Véolia pour le compte de Rumilly Terre de Savoie (compétence Eau/assainissement)
  • La prise d’eau (rive gauche) et le bief adjacent avec un droit d’eau appartenant aujourd’hui à la Communauté de communes de Rumilly Terre de Savoie.
  • La ruine de l’ancien seuil du dit « petit barrage » située à l’aval de la STEP au droit de la restitution du débit réservé

Le seuil, les ouvrages associés et la pisciculture sont aujourd’hui propriété de la Communauté de Communes Rumilly Terre de Savoie, qui a confié l’effacement de l’ouvrage au SMIAC afin de répondre aux exigences réglementaires.

Les étapes du projet ont été les suivantes :

  • Déconstruire le seuil (barrage) maçonné sur plusieurs mètres de haut
  • Déconstruire les bâtiments annexes et des ruines d’anciens ouvrages
  • Réaliser un ouvrage de protection de berge (Cité du Chéran)
  • Restaurer et réaliser une diversification écologique de la rivière sur 600 mètres linéaires
  • Aménager une zone humide et rétablir un accès de proximité à la rivière pour les promeneurs et les pêcheurs

Un suivi écologique pluriannuel du site restauré est également prévu entre 2020 et 2023, afin de mesurer les impacts de l’effacement du seuil.

Inscrivez-vous !

Date
-