Vous êtes ici

Les chants de l'eau : le FILM en accès libre

Les chants de l'eau

"Il y a des choses essentielles qui tombent du ciel"

A l’occasion de la diffusion du film « Les chants de l’eau », découvrez l’interview exclusive de Perrine Broust…

Le film documentaire « Les chants de l’eau », diffusé dans différentes salles, festivals et écoles est à présent en accès libre sur internet. Perrine et Guillaume Broust ont relevé le défi avec succès ! Ils ont réussi à extraire la quintessence de leur aventure autour du globe qui aura nécessité 11 mois de tournage, 80 interviews réalisées en 9 langues, 2 ans de montage et 5 ans de production. C’est notre coup de cœur à l’ARRA², une auto production de 52 minutes, que nous vous proposons de découvrir, re-découvrir et faire découvrir au plus grand nombre…

L’ARRA² : « Bonjour Perrine, ce fût un grand plaisir pour nous d’assister à la projection du film « Les chants de l’eau » que vous avez réalisé toi et Guillaume lors de sa présentation en salle à Grenoble en 2018 et un beau cadeau que tu as offert à l’ARRA² lors de l’Assemblée Générale des 20 ans en 2019. Ce grand projet, qui vise avant tout à sensibiliser notre relation à l'eau, est achevé, comment te sens-tu, aujourd’hui ? »
 
Perrine : « Je me sens encore sur cette petite barque qui nous a permis de voyager, de rencontrer des gens, de communiquer avec eux. Nous voulions montrer que nous avions en commun l'eau, au quotidien, même si son accès est inégal... et nous avons maintenant en commun ce film, c'est chouette ! L'aventure continue donc encore, grâce aux retours de chacun, ceux que nous avons croisé lors du voyage, en amont, pendant et après, et les nouvelles rencontres issues des différentes diffusions. J'adore ce petit flottement à la fin des séances ou chacun semble doucement se réveiller, c'est ce même sentiment que j'éprouve avec ce grand projet ! Je me sens aussi soulagée : on a réussi ce projet plus gros que nous et sans savoir où il allait nous mener ! »
 
L’ARRA² : Qu’est-ce que tu retiens à cet instant de ce voyage ?
 
Perrine : « J'ai en tête une phrase issue d'une discussion avec une personne lors du tournage au Népal :  "L'eau est vitale... comme quoi, il y a des choses essentielles qui tombent du ciel !!!" J'aime cette idée de cette simplicité de l'eau ! »
 
L’ARRA² : Comment a évolué ton rapport avec l’eau aujourd’hui ?
 
Perrine : « J'ai toujours été « une stressée » des robinets qui coulent... c'est encore plus le cas aujourd'hui ! Mais j'essaye surtout de faire parler ma tendresse pour l'eau, plutôt que ce stress de la voir se perdre ! »
 
L’ARRA² : As-tu des craintes ?
 
Perrine : « Mes craintes et que nous oublions la simplicité de regarder ce qui nous entoure, de s'émerveiller pour les petites choses simples, pour la nature. C'est beau, c'est magique... n'essayons pas de tout expliquer ou rationaliser, laissons-nous être conquis et séduits par la nature, par l'eau... écoutons-là chanter et respectons-la ! »
 
L’ARRA² : Quelles sont tes envies par rapport à ce film aujourd’hui ?
 
Perrine : « J'aimerais tant que ce film soit vu par beaucoup de monde, qu'il touche et inspire ! Pas seulement des personnes déjà sensibilisées. »
 
L’ARRA² : Avez-vous fait un bilan de ce voyage et quel est-il ?
 
Perrine : « Oui, le bilan est fait et nous gardons… Les sourires ! quelles que soient les difficultés de chacun, on a reçu tellement de sourires !!! »
 
Un grand MERCI à vous deux pour ces images qui parlent d'elles-mêmes !
 

Mots clés