Vous êtes ici

Stage - 6 mois - "Evolution des métiers de gestionnaires de cours d’eau au regard des questions environnementales et sociales actuelles"

Type de poste: 
stage
Nom de la structure: 
CNRS - UMR 5600 Environnement Ville Société (69) & ARRA² (38)
Localisation du poste: 
- Auvergne-Rhône-Alpes
Contact: 
Marylise Cottet (Chercheuse CNRS, UMR 5600) : marylise.cottet@ens-lyon.fr
Date limite de candidature: 
Dimanche, 8 décembre, 2019

L'UMR 5600 du CNRS et l'Association Rivière Rhône Alpes Auvergne (ARRA²) proposent un stage de Master pour 6 mois à Lyon, intitulé :

Gestionnaires d’aujourd’hui, gestionnaires de demain

Comment évoluent les métiers de gestionnaires de cours d’eau au regard des questions environnementales et sociales actuelles ?

Contexte et enjeux du stage

La gestion des cours d’eau non domaniaux et des milieux aquatiques est en pleine mutation. D’une gestion sectorielle on est passé à une gestion intégrée par bassin versant, souvent pilotée par des syndicats intercommunaux. Ces acteurs historiques de la gestion de l’eau par bassin versant sont, depuis la loi Maptam (2014) et la création de la compétence « gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations » (GEMAPI), peu à peu écartés au profit de nouveaux acteurs : les établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre. La gestion intégrée des cours d’eau et des milieux aquatiques qui garantit à la fois la pérennité de tous les usages de l’eau (alimentation en AEP, agriculture, industrie, activités sportives, énergie, activités de loisirs…) et le maintien d’une biodiversité maximale semble sur certains territoires délaissés.

Depuis 1999, l’ARRA2 a pour vocation de favoriser la connaissance et l’échange entre les professionnels (publics et privés) intervenant dans le domaine de la gestion intégrée de l’eau. Le véritable enjeu pour tous les adhérents étant celui de l’amélioration de l’état des milieux aquatiques. Par ailleurs un des objectifs de l’association est de définir et promouvoir les fonctions, les emplois, les formations au sein des instances locales, régionales et de bassin.

Ce contexte soulève deux enjeux majeurs :

  • le premier enjeu concerne la gestion des milieux aquatiques et le maintien des usages de l’eau précédemment cités. Le climat change, certains usages commencent à être perturbés et des conflits peuvent apparaitre (entre loisirs et irrigation, entre énergie et pêche…). Les conditions de gestion des milieux aquatiques doivent intégrer les notions de changement climatique, de développement durable….). Parallèlement à l’évolution climatique, la société change également. Les attentes sociales ne sont plus les mêmes que dans les années 90. En ville, par exemple, la population urbaine est désireuse d’un cadre de vie de qualité, de plus de « nature » en ville. Les cours d’eau en sont un vecteur important. Les citoyens sont également en attente de davantage de participation aux décisions environnementales. La gestion des milieux aquatiques doit aujourd’hui prendre en compte cette nouvelle demande.
  • le deuxième enjeu est professionnel et concerne l’évolution des métiers de l’eau liée à ces changements dans le domaine de la gestion  des milieux aquatiques. L’ARRA2 travaille sur les emplois et les formations. Elle fournit à ses partenaires techniques et financiers (agence de l’eau, régions…) des éléments pour comprendre la structuration des métiers, les besoins de formations. L’association est un acteur important pour la connaissance concrète des attentes des employeurs, des besoins de formation et de l’évolution des métiers.  La connaissance de cette évolution est fondamentale pour adapter et anticiper les formations des étudiants et des professionnels.

Mission du stagiaire

Le ou la stagiaire devra produire des connaissances susceptibles de répondre aux questions suivantes :

  1. Comment ont évolué les métiers de gestionnaires de cours d’eau au regard des questions environnementales (changement climatique, érosion de la biodiversité, développement durable) et sociales (participation citoyenne) actuelles ?
  2. Sont-ils notamment en train d’évoluer en fonction des nouveaux territoires et acteurs de la gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMAPI) ?

Pour cela, le ou la stagiaire devra analyser un corpus d’offres d’emploi concernant la gestion des milieux aquatiques, archivées par l’ARRA² et d’autres associations régionales de gestionnaires de milieux aquatiques ayant les mêmes objectifs (PACA, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Bourgogne Franche Comté, Bretagne…). L’ARRA² recense en effet sur son site les offres d’emploi et de stages concernant la gestion des milieux aquatiques. C’est un des sites de référence nationale. Le corpus compte environ 2000 offres, publiées de 2004 à nos jours.

L’analyse couplera des méthodes qualitatives et quantitatives.  Elle  s’appuiera conjointement sur une analyse thématique de contenu et sur une analyse lexicométrique. Quelques entretiens semi-directifs d’explicitation pourront être conduits en complément pour éclairer les données issues de l’analyse de corpus.

Profil recherché

  • Master de géographie, de sociologie ou de toute autre discipline intéressée aux liens entre les sociétés et les environnements.
  • Intérêt pour les enjeux environnementaux, notamment liés à la préservation des milieux aquatiques.
  • Une maîtrise des techniques d’analyse statistique est indispensable et/ou sera à acquérir. Les méthodes d’analyse de corpus quali et quanti (analyse de contenu et lexicométrie) seront à acquérir.
  • De bonnes qualités rédactionnelles seront appréciées.

Contexte institutionnel du stage

Le stage s’inscrit dans un partenariat entre l’Association Rivière Rhône Alpes Auvergne (ARRA2) et le laboratoire CNRS UMR 5600 Environnement Ville Société.

Durée : 6 mois

Institution de rattachement du stage : ARRA2

Lieu du stage : Laboratoire UMR 5600 Environnement Ville Société, ENS de Lyon, 15 parvis René Descartes 69007 Lyon

Début du contrat : 1er trimestre 2020

Encadrement : Marylise Cottet (Chercheuse CNRS, UMR 5600), Hervé Caltran (gestionnaire ARRA²) + une équipe scientifique composée de plusieurs chercheur.se.s en géographie sociale.

Des indemnités de stage sont prévues

Candidature et contact

Merci de faire parvenir à marylise.cottet@ens-lyon.fr et hcaltran@grandlyon.com avant le 08/12/2019 :

  • Un C.V.
  • Une lettre de motivation
  • Relevé de notes de l’année universitaire de l’an passé (M1 ou de L3 selon le niveau d’étude du candidat)
Offre au format PDF: