Vous êtes ici

Entretien de la végétation des ouvrages de génie végétal

5 messages / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Axel (non vérifié)
Portrait de Visiteur anonyme
4. septembre 2019 - 15:05
Entretien de la végétation des ouvrages de génie végétal #1

Bonjour,

actuellement en poste en tant que technicien de rivière, j'ai à réaliser l'entretien d'ouvrages en génie végétal (notamment caissons végétalisés) mais je n'arrive pas à mettre la main sur un guide des bonnes pratiques pour ce genre d'opération.

Est-ce que de la documentation ou des règles générales d'entretien existe ou cela à-t-il uniquement trait à de la connaissance de la biologie des essences implantées et des ouvrages au cas par cas?

Mon questionnement est de savoir si je dois laisser pousser tout les saules à fond ou si des opérations d'éclaircissement/favorisation et de recépage régulier sont préférables (et à quel pas de temps/hauteur de cépée/intensité d'intervention) et surtout quel profil de ripisylve je dois ciblé à terme au niveau des ouvrages (arbustif pur).

Merci pour vos avis.

Alban (non vérifié)
Portrait de Visiteur anonyme
4. septembre 2019 - 15:37

Bonjour,
Votre questionnement peut amener différentes réponses qui dépendent en fait de l'ouvrage au cas par cas. Je vais essayer de vous apporter quelques réponses mais qui sont plus liées à ce que je proposerai personnellement sans connaître le site.

Si le lieu d'implantation de l'ouvrage est là pour protéger un bien (public ou privé) de type route voire bâtiment, je privilégierai un entretien des saules de manière assez régulière (ne pas laisser trop grossir les troncs ni même la hauteur des plants). Du coup je proposerai le recépage régulier, en fonction des essences implantées, je proposerai un recépage en moyenne entre 3 et 5 ans.

De plus un recépage régulier permet aussi de favoriser le développement du système racinaire au détriment du système aérien qui sera perturbé régulièrement.

Par contre attention, l'objectif de ce type d'aménagement est d'avoir une repousse régulière et une éclaircie de type forestière peut entraîner le dépérissement de certaines tiges coupées (ombrage apporté par les autres).

Suivant la longueur de l'aménagement, je privilégierait une coupe par tiers tous les 3 à 5 ans suivant les espèces choisies. C'est à dire au bout de 3 ans d'implantation de l'ouvrage. 1ère année d'entretien coupe du tiers (amont ou aval déterminée en fonction de la zone où le courant tape le moins fort sur l'ouvrage), 2ème année (ou 3ème si entretien tous les 5 ans coupe du tiers médian, 3ème année (ou 5ème année si entretien tous les 5 ans).

Le profil arbustif pur est le plus intéressant car il correspond au profil sur lesquels les arbres sont souples et peuvent se plier lors des crues.

Bonne journée

Francis THOMAS (non vérifié)
Portrait de Visiteur anonyme
4. septembre 2019 - 15:55

Vous trouverez sûrement des réponses dans le guide édité par le CRPF Nord Pas-de-Calais : Ripisylve plantée, les premiers entretiens (0-5 ans) : http://www.genieecologique.fr/reference-biblio/guide-technique-la-ripisy...

Vous pouvez aussi trouver d'autres ressources sur le site https://veille-eau.com (publications, vidéos, retours d'expériences, ...).

Axel (non vérifié)
Portrait de Visiteur anonyme
4. septembre 2019 - 16:42

Merci pour la documentation et ce retour d'expérience.

Si je reprend, il s'agirait de réaliser un recépage régulier (au moins dès la 2-3ème année de croissance sur les nouveaux ouvrages puis tout les 2 ans pour maintenir l'aspect arbustif) en opérant une coupe des ramifications jusqu'à la souche sur une partie différente de l'ouvrage tout les 2 ans.

Pour la taille des ramifications faut-il privilégier des coupes "blanches" ou est-ce qu'une coupe des rameaux forts avec maintien des tiges de l'année est préférable pour les plants/plus aisée à mettre en œuvre?

De même sur mon territoire je dispose d'ouvrage de 60 à 30 m de long. Est-ce qu'un découpage en 1/3 reste pertinent ou est-ce qu'un découpage 50/50 est préférable?

Bonne journée

Francis THOMAS (non vérifié)
Portrait de Visiteur anonyme
15. septembre 2019 - 17:13

Pour plus d'information, l'AFB vient de publier une sélection documentaire sur la gestion écologique des ripisylves : http://www.genieecologique.fr/reference-biblio/selection-documentaire-ge...

Ajouter un commentaire