Vous êtes ici

Stage - Chargé d'étude : Réseau de suivi de la qualité piscicole sur le bassin du Doux

Type de poste: 
stage
Nom de la structure: 
Fédération de pêche de l'Ardèche (07)
Localisation du poste: 
- Auvergne-Rhône-Alpes
Contact: 
Vincent PEYRONNET ou Christian BOUCANSAUD : Fédération de pêche de l’Ardèche : 04 75 37 09 68 - christian.boucansaud@peche-ardeche.com - vincent.peyronnet@peche-ardeche.com
Date limite de candidature: 
Vendredi, 12 avril, 2019

La Fédération de Pêche de l’Ardèche recherche 1 étudiant(e) pour un stage « chargé d’étude » de 6 mois concernant le Réseau de suivi de la qualité piscicole sur le bassin du DOUX

Contexte

La Fédération de l’Ardèche pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique, association à caractère d’établissement d’utilité publique, agréée pour la protection de la nature et chargée de missions d’intérêt général, a notamment pour mission d’importance celle de la protection et de la valorisation des ressources piscicoles. Pour ce faire, elle a un besoin indispensable d’expertise et de connaissance des milieux aquatiques nécessaires à la mise en œuvre des outils de leur protection et réhabilitation. Dans ce sens, elle a mis en oeuvre depuis 2012 un réseau de suivi de la qualité piscicole sur l’ensemble du département. Le diagnostic initial sur le Bassin du Doux a été réalisé en 2013 ; aussi afin d’évaluer les action mises en œuvres notamment dans le cadre du contrat de territoire il est nécessaire de poursuivre le suivi de la qualité piscicole sur les bassins du DOUX.

L'objectif du stage : Réaliser le suivi de la qualité piscicole et estimer les évolutions des peuplements piscicoles sur le bassin du Doux.

Missions :

  • Synthèse de la première phase du réseau sur le bassin du Doux

Recueil et Gestion des données précédentes sous forme de base de données et cartographies associées ;

Rédaction d’une note de synthèse intégrant la compilation des résultats (analyse et interprétation) mais aussi une analyse critique du travail réalisé et des propositions d’évolution des modalités de mise en œuvre du réseau (méthodologie, partenariat, etc.) ;

  • Poursuite du réseau sur le bassin

Définition des stations et protocoles d’étude en partenariat avec les acteurs du territoire : réunions, échanges avec la structure animatrice du Contrat de territoire et ENS, AFB, AE, AAPPMA ;

Mise en œuvre des Inventaires piscicoles (phase Terrain)

Etude piscicole : mise en œuvre de 13 stations d’étude : reconnaissance terrain, autorisations, réalisation des pêches électriques d’inventaires. Etude thermique estivale : pose et dépose des enregistreurs thermiques.

Traitement des données – Interprétation et Rédaction d’un rapport d’étude

Traitement des données piscicoles (logiciel WAMA) et thermiques (logiciel Macma-salmo),

Définition de la qualité piscicole stationnelle et interprétations (analyse typologique et IPR, évolutions),

Rédaction du rapport d’étude piscicole – Réalisation d’un Atlas cartographique.

Suivant la spécificité des diplômes, certains points particuliers d’analyses (ou autre) sont demandés. Il est donc important que le stagiaire intègre ces éléments en phase initiale du stage et les valident avec leurs formateurs.

D’autres missions annexes pourront être confiées au stagiaire ; celles-ci seront en cohérence avec le thème du stage.

Profil recherché :

Etudiant en relation avec les domaines de l’eau, l’hydrobiologie, la gestion et la protection de la nature : Elève ingénieur, Master II,

Maîtrise des outils cartographiques et bases de données (QGIS, EXCEL, ACCESS),

Bonne condition physique, sens de l'observation, assiduité, ponctualité,

Permis automobile depuis plus de deux années si possible.

Durée & période : 6 mois adaptable… idéalement à partir d’avril jusqu’à septembre 2019.

Lieu de travail : Locaux Fédéraux à Vals les Bains, déplacement régulier dans le département. Travail nocturne possible. 

Conditions de stage : Logement possible, indemnités de stage (dispositions légales)

Horaire bureau : 8h00-12h00 ; 13h00-17h00 – modulable lors des opérations de terrain - 35h/semaine.

Les missions en extérieur sont réalisées à minima en binôme.